• Benjamin Grossman veut croire qu'il a réussi, qu'il appartient au monde de ceux auxquels rien ne peut arriver, lui qui compte parmi les dirigeants de BeCurrent, une de ces fameuses plateformes américaines qui diffusent des séries à des millions d'abonnés. L'imprévu fait pourtant irruption un soir, banalement: son téléphone disparaît dans un bar-tabac de Belleville, au moment où un gamin en survêt le bouscule. Une poursuite s'engage jusqu'au bord du canal Saint-Martin, suivie d'une altercation inutile. Tout pourrait s'arrêter là, mais, le lendemain, une vidéo prise à la dérobée par une lycéenne fait le tour des réseaux sociaux. Sur le quai, les images du corps sans vie de l'adolescent, bousculé par une policière en intervention, sont l'élément déclencheur d'une spirale de violences. Personne n'en sortira indemne, ni Benjamin Grossmann, en prise avec une incertitude grandissante, ni la jeune flic à la discipline exemplaire, ni la voleuse d'images solitaire, ni les jeunes des cités voisines, ni les flics, ni les mères de famille, ni les travailleurs au noir chinois, ni le prédicateur médiatique, ni même la candidate en campagne pour la mairie. Tous captifs de l'arène: Paris, quartiers Est.
    Négar Djavadi déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.

  • - 63%

    Power

    Michaël Mention

    « Ici, comme dans les autres ghettos, pas d'artifice à la Marilyn, ni de mythe à la Kennedy. Ici, c'est la réalité. Celle qui macère, mendie et crève. »
    1965. Enlisés au Vietnam, les États-Unis traversent une crise sans précédent : manifestations, émeutes, explosion des violences policières. Vingt millions d'Afro-Américains sont chaque jour livrés à eux-mêmes, discriminés, harcelés. Après l'assassinat de Malcolm X, la communauté noire se déchire entre la haine et la non-violence prônée par Martin Luther King, quand surgit le Black Panther Party : l'organisation défie l'Amérique raciste, armant ses milliers de militants et subvenant aux besoins des ghettos. Une véritable révolution se profile. Le gouvernement déclare alors la guerre aux Black Panthers, une guerre impitoyable qui va bouleverser les vies de Charlene, jeune militante, Neil, officier de police, et Tyrone, infiltré par le FBI. Personne ne sera épargné, à l'image du pays, happé par le chaos des sixties.

    Un roman puissant et viscéral, plus que jamais d'actualité.

    Extrait :
    « La voilà, enfin. La plus majestueuse des fleurs, sur le point d'éclore. Longtemps, les hommes l'ont fantasmée. Longtemps, ils lui ont tout sacrifié, le meilleur comme le pire : elle, la révolution. Les Beatles le sentent bien, c'est pourquoi ils la peaufinent dans les studios d'Abbey Road. Cloîtrés, ils apportent la touche finale à leur prochain LP. La richesse des compositions, la finesse des textes, l'innovation du livret, tout a été conçu pour illuminer le monde.
    « We're Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band ! We hope you will enjoy the show ! »
    Une révolution parmi d'autres, dans ce monde meurtri. Et plus on saigne, plus on s'insurge au Vietnam, au Nicaragua, en Grèce ou encore aux États-Unis. Tandis que les campus se déchaînent, pour les Panthers, c'est le grand jour. Jusqu'ici, leurs actions n'étaient relayées que par la presse de Californie, mais, bientôt, le pays entier saura.
    Alors, même si Bobby est courageux, là, il flippe. Artie, Tod, Eldridge, Warren et les autres aussi. Tous tendus, dans les bagnoles. Clope au bec, cramponné au volant, Bobby guide le convoi. À sa droite, Artie pianote nerveusement contre sa portière. Ils n'osent pas se regarder, de crainte de se renvoyer leur angoisse respective. Dans le couple, on est censé tout partager, mais là, c'est trop lourd.
    Bobby consulte sa montre, jette son mégot, se tourne vers Artie :
    - Je t'aime.
    - Je t'aime.
    Un tendre baiser, et Bobby ouvre sa portière. Tous sortent, foulant le trottoir. Vingt-quatre hommes et six femmes, équipés de revolvers et de fusils à pompe. »

  • Balèze

    Kiese Laymon

    " Profondément original et bouleversant, Balèze déconstruit tous nos préjugés sur la condition des Noirs aux États-Unis. " LA Times L'un des meilleurs récits de 2018 selon le New York Times
    Partant de son enfance dans le Mississippi, passée aux côtés d'une mère brillante mais compliquée, Kiese Laymon retrace les événements et les relations qui l'ont façonné. De ses premières expériences de violence et de racisme jusqu'à son arrivée à New York en tant que jeune universitaire, il évoque avec une sincérité poignante et désarmante son rapport au poids, au sexe et au jeu, mais aussi à l'écriture. En explorant son histoire personnelle, Kiese Laymon questionne en écho la société américaine ; les conséquences d'une enfance passée dans un pays obsédé par le progrès mais incapable de se remettre en question.
    Récit intime qui met en lumière les échecs d'un pays, Balèze est un formidable acte de défi et de courage.
    - Andrew Carnegie Medal for Non-Fiction

  • Comment devenir antiraciste

    Ibram Kendi

    • Alisio
    • 9 Septembre 2020

    En 2000, Ibram X. Kendi, jeune étudiant, donna un discours dans le cadre du concours d'éloquence Martin Luther King Jr. et il présenta la jeunesse noire comme la source de tous les problèmes de la communauté.
    Ce discours raciste déclencha chez lui un processus d'introspection profonde. Véritable manuel d'éthique raciale du XXIe siècle, cet ouvrage met fin à l'idée qu'il est possible de ne pas être raciste. Nous sommes soit racistes - ceux qui laissent les idées racistes proliférer sans s'y opposer-, soit antiracistes - ceux qui dénoncent ces idées à chaque fois qu'ils les rencontrent-. Des concepts les plus élémentaires aux possibilités visionnaires, Ibram X. Kendi nous inviteà remarquer toutes les formes de racisme, à comprendre leurs conséquences désastreuses et à nous y opposer.
    Une prise de conscience nécessaire qui contribuera à la formation d'une société juste et équitable !
    Ibram X. Kendi est le directeur et fondateur du Centre de recherche de politiques antiracistes de l'American University. Professeur d'histoire et de relations internationales, il est également conférencier et journaliste pour The Atlantic. Son précédent ouvrage, Stamped from the Beginning, a remporté le National Book Award.

  • « 1 an plus tard » est une série de courtes nouvelles, de différents auteurs, conçues pour imaginer demain, le « monde d'après », en réponse à l'actualité au moment de l'écriture.
    Diffusé régulièrement et gratuitement, exclusivement en numérique (et sans DRM, comme d'habitude), ce recueil défend la liberté d'expression et rappelle que la culture et la littérature de l'imaginaire ne sont pas « non essentielles » et qu'il faut les défendre.

    Nouvelles présentes dans ce recueil :
    « La grand-mère », une courte nouvelle de Lionel Cruzille, » auteur entre autres de « 2048 », « Sorciers » et « Le Concile de Merlin ».
    « Février 2022 : libération ? », une courte nouvelle d'Alice Babin, l'auteure de « Vendeurs de rêves ».
    « La manifestation », une courte nouvelle de Damien Guirand, l'auteur de « Géolab » et « Chroniques d'une terreur programmée ».
    « La came », une courte nouvelle de Lionel Cruzille
    « La dernière danse », une courte nouvelle de Florence Mary, l'auteure de « Big Universe ».
    « L'extinction de la lignée », une courte nouvelle de Damien Guirand
    « Co(eur)vid », une nouvelle d'Élisabeth Thouvenin, l 'auteure de « Les cendres du temps ».
    « Souriez, vous êtes masqués ! », une courte nouvelle d'Alice Babin.
    « Théravi », une courte nouvelle d'Élisabeth Thouvenin.
    « Un nouveau départ », une courte nouvelle d'Alice Babin.

  • La branlée

    Guy Masavi

    C'est dans le bruit des grenades, le parfum de la poudre et la fumée acre des lacrymogènes que le commissaire Bakar va se perdre. Il en tirera des coups et des bosses au doux murmure des sirènes. Chasseur, mais traqué par ses propres collègues, le flic qui n'aimait pas les flics va aimer les serrer. Sûr qu'ils vendront chèrement leur peau. D'outrages en rébellions provoqués, la police fait ses choux gras de dommages et intérêts, c'est même à cela que l'on reconnaît ses meilleurs éléments. C'est ceux-là même que Mohamed va pourchasser de Nîmes à Marseille. Sur la trace d'un tueur de flic et d'étudiants en révolte, il y aura de quoi donner le tournis à la maison poulaga en pagaille et en état d'urgence. Une maison où l'on ne sait plus où claquer du bec. Au milieu des " Nuits Debout " sur le Square la Bouquerie, un tueur veille peut-être, et sans doute lève-t-il le poing aussi... C'en est assez ! Plongez dans « La branlée » un polar qui cogne et pique les yeux comme une charge de gardes mobiles. Un polar à lire casqué et masqué par mesure de sécurité, l'auteur ne répond pas des dérapages de la police.

empty