• Un roman tellurique, où les histoires semblent surgir organiquement le long d'une ligne de faille qui fait trembler la terre et tout ce qu'elle contient de l'océan Indien à l'Himalaya.
    Peut-être le premier roman où la nature s'exprime directement.

    Deux jeunes mariés s'installent dans une ancienne demeure coloniale, sur les îles Andaman, et tentent de s'apprivoiser. Ils savent qu'ils se sont déjà aimés dans d'autres vies. Girija Prasad est un scientifique fasciné par les volcans lilliputiens et les phénomènes naturels de l'archipel. Chanda Devi est un peu sorcière ; elle sait amadouer les éléphants en colère, prévoir les tremblements de terre et parler aux fantômes qui peuplent les îles (soldats japonais, lord anglais, mangeurs d'escargots, une chèvre bêlante).
    /> Plusieurs personnages plus loin (un jeune révolutionnaire, un trafiquant désabusé, un yéti mélancolique, une tortue, une strip-teaseuse...), on retrouve leur descendant le long de la ligne de faille sismique : un géologue chargé de s'assurer que le prochain sommet himalayen, prévu pour être plus haut que l'Everest, surgira bien dans le cadre des frontières de l'Inde, pour encourager le tourisme. Premier roman au souffle incroyable, Latitudes de langueurs surprend par sa puissance narrative, à la hauteur des tsunamis qu'il contient.
    Shubhangi Swarup est née en 1982 à Nashik, dans l'État du Marahashtra. Journaliste, réalisatrice, pédagogue, elle vit aujourd'hui à Bombay. Latitudes des langueurs est son premier roman. Elle a obtenu la bourse d'écriture créative Charles Pick à l'Université d'East Anglia (Norwich).
    "Quelle maîtrise dans ce premier roman de Shubhangi Swarup, Dérive des âmes et des continents qui a déjà reçu le prix Tata Literature Live et été sélectionné pour le JCB Prize for Literature !" - Zibeline


  • À quoi ressemblerait votre vie si vous connaissiez la date de votre mort ?

    New York, été 1969. Pour tromper l'ennui, les enfants Gold ne trouvent rien de mieux à faire que d'aller consulter une voyante capable de prédire avec exactitude la date de leur mort. Si Varya, Daniel, Klara et Simon veulent tous savoir de quoi demain sera fait, ils sont loin de se douter de ce qui les attend. Des années plus tard, hantés par la prophétie, ils vont faire des choix de vie radicalement opposés.
    Simon, le petit dernier censé reprendre l'entreprise de confection familiale, s'enfuit sur la côte ouest, en quête d'amour à San Francisco. Klara, la rêveuse, devient magicienne à Las Vegas, obsédée par l'idée de brouiller les pistes entre la réalité et l'imagination. Épris de justice, Daniel s'engage comme médecin dans l'armée après les attentats du 11 septembre. Quant à la studieuse Varya, elle se jette dans des travaux de recherche liés à la longévité, tentant désespérément de percer le secret de l'immortalité.
    Lorsque le premier d'entre eux trouve la mort à la date annoncée par la voyante, les trois autres craignent le pire. Doivent-ils prendre au sérieux cette prémonition ? N'est-ce la puissance de l'autosuggestion qui pousse les Gold à faire des choix qui les conduisent irrémédiablement vers leur mort ?
    Fresque de grande envergure, à l'ambition et à la profondeur remarquables, Les Immortalistes se situe entre le destin et le libre arbitre, le réel et l'illusion, l'ici-bas et l'au-delà. Une ode magnifique à ce qui nous échappe et à la force implacable des liens familiaux.
    « LE roman de l'année. » - Entertainment Weekly
    « - Sans elle, je ne serais jamais venu à San Francisco. Je n'aurais pas rencontré Robert. Je n'aurais pas appris à danser. Je serais probablement encore à la maison, à attendre que ma vie commence.
    Il est en colère contre sa maladie. Il est en rage contre ce mal qui le ronge. Et jusque-là, il détestait aussi la femme de Hester Street. Comment, se demandait-il, avait-elle pu annoncer un destin aussi tragique à un enfant ? Mais maintenant, il la considère différemment, comme une mère ou une déesse, celle qui lui a montré la porte et lui a dit: «Vas-y ! »
    Klara semble paralysée. Simon se remémore l'expression de son visage après leur emménagement à San Francisco, un mélange sinistre d'irritation et d'indulgence, et il s'était rendu compte pourquoi cela le perturbait. Elle lui rappelait la femme : elle l'observait, guettant le compte à rebours. À cet instant éclot en lui un sentiment qui ressemble à de l'amour. Il revoit Klara sur la terrasse du toit, la façon dont elle se tenait sur le rebord sans le regarder. « Donne-moi une seule bonne raison qui t'empêcherait de vivre ta vie. »
    - Cela ne te surprend pas que ce soit dimanche, constate Simon. Tu sais depuis le début ?
    - Ta date, murmure Klara, tu avais dit que tu mourrais jeune. Je voulais t'offrir tout ce que tu désirais.
    Simon étreint la main de sa soeur. Sa paume est charnue, d'un rose sain.
    - Et tu as réussi.»

  • En tant que chef de meute, Selenka prend la protection de ses membres à coeur.
    Ce qui inclut les empathes qui y séjournent actuellement pour assister à une conférence à haut risque. Ethan est une Flèche sans l'être réellement. Détaché du monde, sa seule loyauté est envers lui-même.
    Responsable de la protection de la conférence, il est un pion entre les mains du puissant et cruel Consortium. Mais lorsqu'il se retrouve face à Selenka, son coeur et son âme sont immédiatement captifs.

    Le coup de foudre n'est qu'un mythe pour les changelings, mais la louve de Selenka est formelle : Ethan, la Flèche brisée, est son compagnon. Et peu importe que l'esprit de celui-ci oscille au bord de la folie et de la mort...

  • La fin de Silence aurait dû engendrer un monde meilleur pour les générations futures.
    Mais la confiance est brisée, et l'alliance entre Psis, changelings et humains ne tient qu'à un fil.
    Les problèmes qui ont mené à Silence reviennent en force, car loin de les régler, celui-ci n'a fait que les dissimuler.
    Cette fois, les Psis doivent trouver une véritable réponse... S'il en existe une.
    Sans cela, leur espèce ne tardera pas à s'éteindre dans un déluge de violence.
    Cette réponse commence par une empathe capable de se connecter à l'esprit des monstres - et de charmer un loup qui s'éprendra d'elle malgré ses propres démons.

  • Lignes de vie

    Graham Joyce

    « Une histoire merveilleusement bien écrite, dans laquelle Graham Joyce conjugue drame familial et réalisme magique. » - Booklist
    « Un roman émouvant, délicieusement nostalgique, avec une subtile touche de fantastique. » - Publishers Weekly
    À Coventry, après la Seconde Guerre mondiale, chacun essaie de retrouver une vie normale. C'est le cas de Martha Vine, matriarche aussi charismatique qu'elle est tendre avec ses sept filles. Cassie, la plus jeune, n'a pas le courage de confier à des parents adoptifs le fils de père inconnu auquel elle vient de donner naissance. Le petit Frank sera donc élevé à tour de rôle par chacune des soeurs de cette famille singulière. Ainsi l'enfant sera-t-il le témoin privilégié de ces vies qui empruntent des chemins si différents, dans les drames et les illusions de l'après-guerre. Mais Frank est un enfant unique en son genre, doué d'intuitions étonnantes; tout comme sa grand-mère, qui a un don de prémonition...
    Extrait :
    « Les soeurs rappellent à Cassie pourquoi elle ne peut pas le garder. Il y a eu la fois où elle a disparu toute une semaine et, aujourd'hui encore, on ne sait ni où ni pourquoi. Et la fois où un policier l'a raccompagnée chez elle à trois heures du matin après l'avoir découverte en train d'errer dans les décombres d'Owen & Owen détruit par les bombes. Puis l'incident des GI, et regardez où ça l'avait menée. Et la fois où les pompiers avaient dû la faire descendre du toit. Celle où elle avait bu de ce whisky que le mari d'Olive avait fauché dans la cave de chez Watson. Sans parler de la terrible nuit du bombardement. Oui, sans parler de ça. Et ainsi de suite.
    Quel genre de mère est-ce que tu ferais, Cassie ?
    - Elle peut pas le garder, déclare Aida. Aida est l'aînée, la trentaine déjà bien avancée, ce qui lui donne la priorité pour tenir tête à Martha.
    - Ce ne serait pas juste pour le gamin. Et tu sais bien qu'aucune d'entre nous ne peut se permettre de l'élever. Et toi, tu es trop vieille, avec ta canne et tout ça.
    - Je sais bien qu'aucune de vous ne veut le garder, reconnaît Martha. On en a déjà parlé. Et je ne vois pas pourquoi l'une de vous devrait hériter du fardeau. Elle a eu tout le plaisir, faudra bien qu'elle goûte aussi un peu de l'amertume. Mais écoutez-moi bien. Toutes autant que vous êtes, vous avez mauvaise conscience depuis qu'on a donné l'autre. Toutes autant que vous êtes. Et moi aussi. Y a pas un jour où ça ne me traverse pas l'esprit. Alors peut-être qu'on peut réparer la faute à moitié.
    - Et comment qu'on va faire ? demande Aida. Et puis moi, avec mon asthme...
    - On va se le partager, dit Martha. Faire un roulement.
    - Se le partager? glapit Olive. On ne peut pas faire ça !
    - Mais si, et c'est ce qu'on va faire, déclare Martha.»

  • Les jours d'après

    Kristin Harmel

    • Milady
    • 22 Août 2018

    « Une lecture captivante et bien rythmée qui vous réchauffera le coeur. » Kirkus« L'histoire émouvante d'un bonheur retrouvé au-delà du deuil et de la culpabilité. » BooklistDix ans après la mort de son mari, alors qu'elle s'apprête à épouser un autre homme, Kate est troublée par des songes étonnamment réalistes. Dans ces rêves, ...

  • Bowen Knight a échappé de justesse à la mort, mais ses jours sont comptés : la puce anti-télépathie implantée dans son cerveau pourrait lâcher à tout instant, le tuant à coup sûr. Toute son énergie devrait être tournée vers l'Alliance humaine. Mais Bo se trouve au fond des abysses sous-marines, entre les mains d'une changeling aussi fascinante qu'énigmatique. Kaia a déjà trop souffert pour s'autoriser à éprouver quoi que ce soit pour cet homme condamné, et ses propres secrets la hantent.
    Pourtant, lorsque Kaia est enlevée, Bowen est prêt à tout pour la retrouver, y compris pactiser avec le diable... et lui livrer son esprit.

  • « Parfois au cours d'une vie se produit un événement si terrible qu'il secoue l'être jusqu'en ses tréfonds. Une déchirure dans le réel impossible à concevoir et le monde bascule... C'est ce qui m'est arrivé. » B. de B.

    Un soir d'été, Adrien, quatre ans et demi, pose à sa mère cette question troublante : « Maman, tu crois qu'un jour j'aurai cinq ans ? » Quelque temps après, alors qu'elle est partie en voyage, un drame survient dans la maison de famille... Adrien n'aura jamais cinq ans.
    Des années plus tard, à l'issue d'une véritable enquête, elle parviendra à vaincre le non-dit familial et à reconstituer les événements de cet après-midi tragique. Les témoignages divergents mais aussi une énigme cachée dans une boîte rouge prendront alors une résonance stupéfiante.
    Au fil de ce parcours initiatique, avec des mots simples mais magnifiques, Bérengère de Bodinat nous fait partager ses prémonitions, le gouffre de l'absence, l'incrédulité et l'impossible deuil.
    Mais, surtout, elle nous révèle les signes, les rêves, les sourires et les messages lumineux d'Adrien qui n'a cessé de lui parler depuis l'au-delà. Le lien d'amour extraordinaire qui unit une mère et son enfant malgré la mort et la séparation.
    Ce récit bouleversant, traversé par le surnaturel, est un message universel d'espoir et d'apaisement.

  • Carlos emmène son fils Jorge en montagne pour un week-end entre hommes, c'est sa mère qui l'élève et il le voit très peu. Il le trouve étrange, trop rond, trop bébé pour ses quatorze ans, bref il est déçu par cet ado renfermé et maladroit dont il veut faire un homme, un vrai. Mais dès le début de la balade c'est Carlos qui découvre ses limites physiques et son incapacité à communiquer avec son enfant. Le séjour s'annonce difficile, surtout qu'au chalet les attend la nouvelle petite amie de Carlos, qu'il ne l'a pas dit à son fils et qu'elle n'est pas un modèle de discrétion.Carmen restée en ville tombe sur un manuscrit laissé chez elle par Carlos, un polar scabreux et terriblement efficace ; peu à peu elle y voit de drôles de ressemblances avec la réalité, des prémonitions macabres, des menaces à peine voilées contre elle ou contre son fils. L'angoisse monte, les sous-entendus se multiplient. Elle tente d'appeler Jorge, mais Carlos a confisqué son téléphone. Désespéré et humilié le garçon s'enfuit dans la forêt et disparaît... On ne lâche plus ce roman parfaitement noir où tout le monde, lecteur inclus, s'échine à lire entre les lignes « ce qui n'est pas écrit », et s'imagine le pire. Thriller psychologique basé sur les rancoeurs et les frustrations, se déployant dans une nature inquiétante sur une trame de film d'horreur habilement construite, ce texte confirme la virtuosité stylistique et l'inventivité narrative de son auteur.

  • De Franz Zeise, né en 1896, on ne sait rien, ou presque, sinon qu'interprète et traducteur, passionné par l'Espagne, il vécut un temps à Berlin et qu'on l'aurait encore aperçu en 1954, mais perdu déjà dans les ténèbres d'une demi-démence... Aussi bien ce roman de la folie de Don Juan d'Autriche, bâtard de Charles Quint, semblable comme dit Sciascia « au souvenir d'un rêve: très fort, lourd d'inquiétude et de prémonition », est-il un prodigieux chef-d'oeuvre, qui n'est pas sans faire songer à tel récit d'Artaud. Hier encore inconnu, aujourd'hui révélé, demain: enfin célèbre, voici un roman comme vous n'en avez jamais lu de semblable.


  • Quatre nouvelles inédites dans l'univers de Psi-changeling !

    Tamsyn a toujours aimé Nathan, Sentinelle DarkRiver aguerrie. Mais est-elle pour autant prête à se lier à lui ? Jeune institutrice humaine, Annie ne croit pas à l'amour, mais lorsqu'elle attire l'attention d'un changeling léopard, celui-ci devra tout faire pour lui prouver sa sincérité. Grace, louve soumise et timide, est courtisée par le dernier homme auquel elle s'attendait : un lieutenant SnowDancer aussi dangereux qu'il est séduisant. Et la guérisseuse Lara découvre les joies et les défis d'une relation avec le taciturne Walker...
    « Une merveilleuse anthologie où l'on retrouve de vieux amis et l'on s'en fait de nouveaux. Un régal pour tous les fans de Psi-changeling ! » Heroes and Heartbreakers
    « Ce recueil regorge de la passion, l'espièglerie et la romance qu'on peut attendre de la part de Nalini Singh. Incontournable pour les fans de la série ! » Happily Ever After-Reads
    « Si vous aimez l'univers Psi-changeling, vous devez lire ce livre. Si vous ne connaissez pas Psi-changeling, vous devez lire ce livre. C'est une introduction parfaite à ce monde si riche et complexe. Comme toujours, Nalini Singh écrit avec brio. » Literary Escapism

  • À l'aube d'une nouvelle ère de coopération inaugurée par l'accord Trinité, Silver Mercant est le pivot sur lequel repose cette alliance fragile. Parfaitement Silencieuse, la Psi contrôle d'une main de fer cet équilibre instable. Mais Valentin Nikolaev, chef des ours de StoneWater, est fasciné par sa force de caractère et apporte un élément de chaos des plus malvenus dans son sillage. Lorsqu'on attente à la vie de Silver, le changeling lui offre refuge au sein de son clan. Son meurtrier ne sait guère ce qui l'attend...

  • Ennemis mortels. Amants pour l´éternité.
      Faith NightStar possède le terrible don de voir l´avenir et seule son absence d´émotions l´empêche de sombrer dans la folie. Mais lorsqu´elle est témoin d´atroces meurtres, elle sait que son conditionnement a échoué. Bien déterminée à sauver une vie avant de perdre tout contrôle, la jeune femme s´enfuit de son cocon protégé pour tomber dans les griffes de Vaughn D´Angelo, en qui elle va trouver un allié inespéré.
    Ce dangereux homme jaguar, immédiatement fasciné par cette incroyable Psi, mettra tout en oeuvre pour l´aider à arrêter l´assassin.
    Mais un changeling affamé de sensations est-il le partenaire idéal pour une Psi que chaque contact peut faire basculer dans la folie ?
      La nouvelle étoile de la bit-lit au succès phénoménal !


  • Une enquête sur le bout des ongles

    Jenny fait des rêves étranges. Par l'intermédiaire de sa psychanalyste, elle se rend compte que ce sont peut-être des rêves prémonitoires. Elle décide de trouver Scotland Yard afin d'expliquer sa vision sur un éventuel meurtre à venir qui correspondrait à cette fameuse série de crimes qui sévit actuellement à Londres. Elle va intégrer l'équipe en tant que stagiaire afin de démêler cette histoire qui la touche personnellement.
    ***

    Extrait :

    Le parc est encerclé par les journalistes à l'affût des moindres photos alléchantes pouvant compléter leurs articles. La zone du meurtre est protégée par des bandes jaunes. Seuls les pigeons et les forces de l'ordre sont autorisés à entrer dans le périmètre défini. Les agents de police s'activent à chercher les indices qui se trouvent dans le périmètre de sécurité. Le chef de la police et l'inspecteur arrivent sur les lieux.
    - Quel bordel, c'est toujours pareil avec ces vautours de journalistes ! s'énerve le chef Carter.
    - En même temps Chef, c'est quand même grâce aux journalistes que nous pouvons informer la population. Enfin j'dis ça, j'dis rien, marmonne l'inspecteur tout en marchant derrière l'homme.
    Carter réussit à se frayer un chemin jusqu'à la scène de crime. Avec l'inspecteur, ils arrivent à passer sous les bandes jaunes jusqu'au corps de la victime.
    - Il est dans un mauvais état ce jeune homme ! s'exclame l'inspecteur en chef.
    - Quarante et un coups de couteaux sur la poitrine, vous parlez d'un massacre Chef. Si le tueur est le même que pour les précédents meurtres, cette fois il est devenu plus violent.
    ***
    L'auteure :
    Écrire un roman policier/thriller a toujours été dans mes envies, cependant, entre lire et écrire il y a une marge importante. Alors je me suis lancée ce défi et me voici entre vos mains.

empty