• Danni a disparu, elle se droguait, ses grands-parents font appel à Konrad, un policier à la retraite.

    Une fillette retrouvée noyée dans le lac du centre de Reykjavik en 1947 hante les rêves d'une des amies de l'ex-policier. Comment la police a-t-elle mené ces enquêtes ?
    À des années de distance les mêmes erreurs semblent se répéter. Konrad, solide, têtu, coléreux et rompu par son enfance auprès de son père à toutes les ruses des voyous, n'hésite pas à bousculer les conformismes.
    Il sait aussi écouter les fantômes.
    Dans une construction particulièrement brillante, Indridason crée un suspense et des attentes sur des plans différents et surprenants.
    Il captive le lecteur et le tient en haleine avec brio. Il est ici question d'espoirs déçus et d'enfants que personne ne protège.

  • Certaines pulsions sont irrépressibles.
    Une religieuse sauvagement assassinée et mutilée, à Paris, ça n'arrive jamais. Pourtant, c'est la première affaire du lieutenant Esperanza Doloria à son arrivée au 36, rue du Bastion.Au couvent où enquêtent Esperanza et le capitaine Manuel de Almeida, la religieuse est décrite comme un ange. Et qui voudrait tuer un ange ? Mais un mystère plane autour d'elle. À l'orphelinat où elle enseignait, les enfants semblent terrorisés... Certains prétendent même subir de terrifiantes expériences médicales. Disent-ils la vérité ou sont-ils manipulés ?Esperanza se jette corps et âme dans cette enquête. Manuel, lui, est persuadé que seuls le sang-froid et la raison permettront de la résoudre. Se trompe-t-il ? Le grand patron de la brigade criminelle en est convaincu. Et bientôt Esperanza se retrouvera seule face à un complot démoniaque que le diable lui-même renierait...Laissez-vous surprendre par Mathieu Lecerfla nouvelle voix du polar français.

  • Toute légende urbaine a un fond de vérité. Un roman noir sur un monde étudiant où l'on vit, où l'on aime et parfois... l'on tue.
    Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L'Écho, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu'au jour où le corps d'un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville. Simon se lance avec passion dans l'enquête. Il interroge tous les témoins. Chacun y va de sa théorie sur les coupables : un gang de voleurs d'organes ou un tueur en série... Mais Simon découvre que plusieurs étudiants sont morts dans des circonstances étranges. Rites sacrificiels ? Jeux de rôle ou urbsex qui auraient mal tourné ? Les légendes brouillent le réel, Simon ne peut plus démêler le vrai du faux. Et bientôt, on cherche à le faire taire.

  • 13 minutes

    Sarah Pinborough


    « Je suis morte pendant treize minutes. Et maintenant je veux savoir pourquoi. »

    Natasha, seize ans et reine du lycée de Brackston, ne se souvient pas comment elle a fini dans les eaux glacées de la rivière. La seule chose qu'elle sait : ce n'était pas un accident.
    D'après le proverbe, il faut être proche de ses amis et encore plus de ses ennemis. Sauf que, au lycée, il est parfois difficile de les différencier.
    Ses amies l'aiment, Natasha en est sûre. Mais ça ne veut pas dire qu'elles n'ont pas essayé de la tuer...
    « Le Lolita malgré moi de l'ère Instagram » - The Times
    « Je recommande ce roman à tous ceux qui adorent frissonner en ouvrant un livre. » - The Guardian
    « Le roman le plus excitant de l'année. » - The Express

  • Dans une île du nord de la Norvège, un endroit désert, magnifique et spectral où l'été est miraculeusement doux et radieux, Liv vit avec sa mère, un peintre qui s'est retiré là en pleine gloire pour mieux travailler. Son seul ami est un vieil homme qui lui raconte des histoires de trolls, de sirènes et de la huldra, une créature surnaturelle qui apparaît sous les traits d'une femme à l'irrésistible beauté, pour séduire les jeunes gens et les conduire à affronter les dangers et la mort. Noyades inexplicables et disparitions énigmatiques se succèdent au cours des nuits blanches de cet été arctique qui donne aux choses un contour irréel, fantasmagorique. Incapable de sortir de l'adolescence et de vivre dans le monde réel, Liv erre dans ce paysage halluciné et se laisse dangereusement absorber dans la contemplation des mystères qu'il recèle. Voici un livre d'une intense poésie. Lyrique. Féérique. Dérangeant. Comme souvent chez Burnside, on est à la limite - difficile à appréhender - entre ce qu'on sait et ce qu'on rêve. On est aussi dans un grand thriller.


  • Une femme, médecin sans histoire, est retrouvée noyée près de Saint-Nazaire.

    La jeune journaliste locale ne croit pas à la thèse du suicide et remonte le fil : elle découvre l'horreur de la dictature argentine, et un étrange échange de mails entre un jeune homme en colère et une femme qui a bien connu cette période.
    Parallèlement, une mère raconte à son fils pourquoi il a dû grandir sans elle. Perdue dans les marécages de la dictature militaire, cette militante révolutionnaire a échangé sa liberté contre la vie de son enfant et accepté de collaborer avec la dictature, en particulier au Centre pilote de Paris. Traître aux yeux de tous, avec la survie pour seul objectif, elle va disparaître.
    Elsa Osorio construit un kaléidoscope vertigineux et bouleversant.
    Les péripéties s'enchaînent, haletantes : tortionnaires mafieux, violence, passion amoureuse, habileté à jouer avec les identités clandestines, dans un intense suspense psychologique.

    L'auteur de Luz ou le temps sauvage atteint ici le sommet de son art de romancière profonde et habile.

  • Nos foyers peuvent être le lieu d'accidents plus ou moins graves : chutes, coups, brûlure, étouffement, noyade... Les dangers existent ! Il est essentiel de savoir comment y faire face, et comment réagir pour éviter que ces accidents aient des conséquences graves, que l'on peut éviter. Ce petit manuel très pratique explique quels sont les gestes à mettre en oeuvre et quelles sont les bonnes attitudes pour gérer ces situations parfois très stressantes !

  • Si vous vous êtes déjà demandé d'où vient l'expression « ce n'est pas la mer à boire », si on peut faire du fromage avec du lait de baleine et pourquoi on donne la vitesse d'un bateau en noeuds, ou bien si ces questions ne vous sont jamais venues à l'esprit mais qu'elles viennent de titiller votre curiosité, alors ce livre est fait pour vous !Découvrez des anecdotes marines au travers de 150 questions insolites réparties en cinq thèmes : faune et flore, les hommes et la mer, géographie et lieux étonnants, sciences et médecine, écologie et préservation de la nature.Bientôt, la mer n'aura plus aucun secret pour vous !

  • Que ce soit en découvrant un étonnant fait divers, en écoutant un proche raconter l'incroyable histoire qui lui est arrivée ou même en regardant un film d'action où le héros se sort de toutes les situations les plus extravagantes, on se demande forcément un jour : « est-ce que je saurais quoi faire, moi, si une telle chose m'arrivait ? Que feriez-vous, en effet, si vous tombiez nez à nez avec un ours, ou si vous étiez pourchassé par un essaim d'abeilles ? Si vous étiez coincé dans un ascenseur qui chute ou dans une voiture dont les freins ont lâché ? Si vous étiez pris dans un feu de forêt ou dans une avalanche ?Toutes les réponses sont dans ce livre : avec ses conseils pratiques et précis, il vous apprendra comment réagir à 50 situations qui pourraient vous paraître désespérées, mais que vous allez du coup très bien gérer !

  • Sur les bords du lac Leman, la jeune Ismaëlle va se lancer dans une pêche extraordinaire. Quel est ce nouveau Léviathan qui hante les profondeurs du lac ? Un récit puissant et halluciné sur le désir sous toutes ses formes.
    Le jour où son père, pêcheur de longue date, se noie, Ismaëlle se retrouve seule. Seule, vertigineusement, avec pour legs un métier d'homme et une chair de jeune fille.
    Mais très vite, sur le lac franco-suisse, d'autres corps se mettent à flotter. Des morts nus, anonymes, par dizaines, par centaines, venus d'on ne sait où -; remontés des profondeurs de la fosse.
    C'est en ces circonstances qu'Ismaëlle croisera Ezéchiel, fils d'un " Ogre " africain, qui a traversé les guerres du continent noir et vient sur ces rives affronter une Bête mystérieuse.
    Fais de moi la colère est le récit halluciné, à deux voix, de leur rencontre, et de la partie de pêche qu'ils vont mener -; échos lointains de
    Moby Dick. Une partie de pêche où le désir, la convoitise,
    le blanchiment, les génocides, sont autant de Léviathans. Mais où la joie, comme les larmes, pourra gonfler les ventres.
    " Il est fort probable que ce roman sera l'un des meilleurs - peut-être même le meilleur - ouvrages de cette rentrée littéraire. D'une puissance, d'une sensualité, d'une poésie éblouissante. Lisez-le, pour vous, pour les autres. " Cécile Coulon - Prix des libraires 2017 pour Trois Saisons d'orage

  • Ce qui bougea en premier, ce furent les yeux, les yeux superbes de verre gris-vert. Ils pivotèrent lentement pour se fixer sur le visage de Triss. Puis la petite bouche frémit, s'ouvrit pour parler. « Qu'est-ce que tu fais là ? Pour qui tu te prends ? C'est ma famille. »
    Quand Triss se réveille à la suite d'une noyade dont elle a réchappé, elle comprend que quelque chose ne tourne pas rond : elle est prise de fringales incoercibles, elle se réveille la nuit des brindilles dans les cheveux, et sa soeur a peur d'elle.
    "Frances Hardinge écrit telle une des sorcières de Macbeth en train de danser autour du chaudron à potion. Dans Le chant du coucou, au lieu d'yeux de tritons et de pattes de grenouilles, il y a une poupée mangeuse de petites filles et une fille avaleuse d'écrans de cinéma, mais le résultat final est le même : une mixture délicieusement sombre et dangereuse qui vous ensorcelle." - The Guardian

  • Carrier : psychopathe ou terroriste ordinaire ? Jean-Baptiste Carrier (1756-1794), envoyé en mission de la Convention, a, en l'espace de cent jours, organisé les noyades de Nantes où périrent entre 2 000 et 5 000 personnes. Contrairement à la légende noire qui l'a ainsi dépeint, il n'a rien d'un être sanguinaire et monstrueux doublé d'un obsédé sexuel. Venu à Nantes pour réprimer les révoltes vendéennes, Carrier agit sans grands états d'âme, en technicien parmi d'autres, même s'il fut l'un des plus efficaces, croit bien faire, est persuadé d'agir pour le triomphe de la Révolution. Tout en démontant les mécanismes de la Terreur, l'auteur montre que de tels agissements s'inscrivent dans un contexte plus large. L'extermination des opposants se fait de trois manières différentes : par fusillades après procès, par famine (des milliers de détenus meurent dans l'Entrepôt des tabacs), par noyades sans jugement. Cependant, Carrier n'a pas agi seul : il a bénéficié de l'appui des sans-culottes virulents et actifs, d'un comité révolutionnaire d'une dizaine de personnes ayant mis la ville en coupe réglée, soit un certain nombre de personnages bien décrits dans leur origine sociale, leur idéologie, leurs revendications, leur comportement. Une synthèse indispensable pour comprendre l'engrenage et les ressorts de la Terreur.

  • Piqûres et morsures d'animaux terrestres ou marins, coup de soleil, insolation, déshydratation, accidents domestiques et noyade sont autant de risques spécifiques de l'été. Comment les éviter ? Et comment faire face à un accident lorsqu'il se produit ? Ce manuel pédagogique et illustré propose des solutions simples à mettre en oeuvre, et des gestes, à la portée de chacun, qui peuvent contribuer à sauver des vies quand ils sont pratiqués dès les premières minutes suivant l'incident.

  • Anomalie P

    Stéphane Pajot

    Un meurtre sur fond de trafic de drogue, des pêcheurs de grenouilles polydactyles, un marié noyé, une chute lente dans la marginalité. Tristan Madec, conducteur d'éléphant, emmène le lecteur sur la route du lac de Grand-Lieu et de sa mélancolie.

    Attention, âmes insensibles et esprits étroits s'abstenir !

    Stéphane Pajot, journaliste au quotidien Presse Océan, a de gros penchants pour le noir et le surréalisme qui le nourrissent au fil de ses ouvrages. S'il aime à se considérer comme un "plumitif de l'historiette", ce passeur de mémoire prend un malin plaisir à conjuguer réalité et fiction, ce qui donne à ses ouvrages ce parfum si énigmatique et troublant.

  • Wild song

    Janis Mackay

    « Voilà, je ne suis pas un bon dormeur. Et ça empire. J'ai peur de m'endormir, peur que les vagues déferlent sur moi, que le lit se change en bateau [...] »Niilo a treize ans. La nuit, il fait des cauchemars qui le hantent sans fin, le jour, il est violent. Ses parents, qui ne savent plus comment lui parler, décident de l'envoyer à l'École Sauvage : une école spéciale, sur une île. Mais l'île suffira-t-elle à changer Niilo ? Et quelle blessure se cache derrière ses peurs ?Un roman fort, percutant qui ne laissera aucun lecteur indifférent.

  • Ils étaient une bande de copains, enfants du pays toujours près à rêver ce bout de côte varoise comme une terre d'aventures, propice aux voyages et aux traversées dignes des épopées pirates.
    Jusqu'au jour sinistre où le plus jeune d'entre eux disparaît en mer au cours d'une sortie en radeau. Des années plus tard l'insouciance a fait place à la rancoeur et la mélancolie, et les promoteurs étrangers veulent transformer la côte en lotissement luxueux. La fine équipe, reconstituée, ne les laissera pas faire, quel qu'en soit le prix.
    Une ode magnifique à la Méditerranée, dans ce qu'elle a de plus beaux et de plus mystérieux. Un récit original, une intrigue délicate, pas d'enquêteurs, mais du mystère : un roman pas policier mais presque...

    Une histoire qui rappelle les tragédies grecques comme les meilleurs romans de Jean-Claude Izzo.

  • Sous le soleil andalou, truands teigneux, barbouzes marocains ou victimes de la crise : tous partagent la même avidité. « Il tenta désespérément de se débattre. Sursauts inutiles. Les quatre l'empoignèrent et le traînèrent à la poupe en le dérouillant. Pantin désarticulé. Au moment du dernier élan, alors que quatre bras s'apprêtaient à le balancer par-dessus bord, le coup de grâce vint percuter son crâne. L'aube naissante tomba en rideau. Son corps déchira la surface d'eau noire, s'enfonça, entraînant avec lui une coulée de bulles d'un vert fluorescent. Un bruit sourd, une gerbe d'écume. Le pilote embraya et le yacht bondit en se cabrant. Il entrouvrit soudain les yeux. Autour, la mer, le froid, les courants d'eau profonde aspirés depuis l'Atlantique. Il coulait, coulait. Il voulut crier, mais un flot d'eau salée pénétra dans sa bouche. Sa dernière sensation fut une soif immense. Une soif d'air. Les poumons pleins d'eau, il sombra. » Pierre-François Moreau, reporter et chroniqueur littéraire notamment pour Actuel, est scénariste.

  • Bannie de la résidence familiale en Angleterre, Ellie est embauchée pour travailler à bord de l'Empress of Ireland. Elle est tout de suite attirée par Jim, un jeune homme mystérieux qui travaille comme souffleur dans les fournaises du paquebot. Après un magnifique moment à Québec, la nuit de l'horreur. Les cris, les corps, les eaux si froides... Elle tente de se dire que Jim a survécu au terrible naufrage, mais le nombre de morts ne cesse de croître.
    Alors lorsque Wyatt Steele, journaliste au New York Times, lui demande de raconter son histoire, Ellie commence par refuser. Mais lorsqu'il lui montre le journal de Jim, retrouvé parmi les débris du paquebot, la jeune femme saute sur l'occasion. Elle veut en savoir davantage sur l'homme dont elle est tombée amoureuse.
    Le deal est clair : en échange de son témoignage, Steele lui donnera les pages du journal, une par une...
    « Si vous aimez les récits tragiques et marquants, les belles histoires d'amour et les personnages qui vont de l'avant après avoir traversé de terribles épreuves, ce livre ne pourra que vous plaire ! » - Laurie, du blog Mya's books

  • "C´est l´histoire de douze hommes et une femme. La femme est enceinte : douze plus un quatorze. Quatorze personnages qui traversent le grand bleu dans le noir. Quinze avec le petit bateau en bois. Seize, avec la Lune qui les observe de son oeil mort. Dix-sept avec la mer dans tous ses états. Dix-huit avec le panier à fruits. Dix-neuf même, en comptant le ver qui embarque à bord d´une pomme. " Les clandestins, douze hommes et une femme, trouvent la mort là où ils espéraient la vie, rejetés sur une petite plage du nord du Maroc. Ils ont, comme tant d´autres avant eux, rêvé de départ et tenté de rejoindre l´Europe, ici seulement distante d´une vingtaine de kilomètres. Et ils ont payé de leur vie ce désir d´ailleurs qui les a poussés à s´embarquer sur un esquif bien trop fragile.
    Retraçant l´histoire des treize noyés en courts chapitres à travers le souvenir qu´ils ont laissé dans leur village, Youssouf Elalamy a su trouver une construction narrative aux résonances de choeur antique méditerranéen, alliée un style à la fois moderne et lyrique, pour évoquer une poignée de destins tragiques, emblématique de toutes les formes d´exils. Cette polyphonie résonne haut et fort, écrite avec chaleur souvent, hargne parfois, lyrisme toujours.
    Hubert Prolongeau, Le Nouvel Observateur"

  • Les parents de Morgane ont voulu se débarrasser d'elle pour l'été et l'ont envoyée dans un camp de pêche au Domaine du Lac.
    Alors que sa pire phobie est l'eau, elle tombe dans le lac et croit sa dernière heure venue, mais elle est sauvée de justesse de la noyade par Jasper. Outre son physique parfait, il semble différent et entouré de mystère. Morgane et lui développent immédiatement une attirance l'un pour l'autre, bien qu'ils ne cessent de se disputer. Tels des aimants qui s'attirent et se repoussent, Jasper lui révèle sa véritable nature etMorgane lui avoue qu'elle aussi est différente.

    S'ouvre alors un monde inattendu.

  • En bout de course

    Mary Burton

    • Milady
    • 12 Novembre 2014

    Lorsque Charlotte Wellington, avocate de la défense, se retrouve à enquêter sur une série de meurtres abjects, elle est loin de se douter que son passé trouble va remonter à la surface. Mais avec l'aide du détective Daniel Rokov, elle va découvrir qu'elle est la cible principale de ce tueur qui noie ses victimes pour les laver de leurs péchés. Un tueur qui souhaite exposer sa vraie nature et l'entendre hurler tandis qu'elle se repent.

  • Joey, un faux pirate chinois, sauve la vie d'un homme qui se noyait dans le lac Ontario. Le rescapé, amnésique, est placé dans un hôpital psychiatrique. Le journaliste qui couvre ce fait divers, intrigué par l'identité de cet homme, demande à Ned, un ami qui s'est retiré de la vie depuis le décès de sa femme, de veiller sur celui qu'ils surnomment bientôt « le pilote » afin de l'aider, si possible, à retrouver la mémoire.

    Mais voilà que Ned, dès sa première visite, se trouve non seulement en compagnie du «pilote» énigmatique, mais d'un vieil homme bavard et espiègle, à l'esprit rapide et tranchant. Infatigable, le vieillard parle sans arrêt de tout et de rien. Mais surtout de la vie. Ses longs discours et ses propos provocateurs accompagnent ainsi les hommes pendant des semaines, des mois.

    Conte philosophique aux allures de polar, «Naufragé en terre ferme» livre, dans une langue riche et savoureuse, un univers ludique et intelligent où scintillent des brins de vies!

  • Les coquetières allaient autrefois ramasser les coquillages dans les sables de la baie du Mont-Saint-Michel. En mai 1825, un banc de brouillard a surpris une équipée ; il a voilé le chemin du retour, il a désorienté les hommes les plus expérimentés. Par miracle, ils revinrent sur la rive, sauf trois jeunes filles disparues.
    Sous la plume du curé de la paroisse, revivez l'aventure des coquetières de Roz-sur-Coënon, les croyances de l'époque, l'espoir des parents plongés dans l'incertitude, le dénouement et l'organisation souhaitée alors pour éviter le renouvellement de tels drames. Les noms de lieux et de personnes sont ceux retrouvés dans les archives consultées.

empty