Littérature générale

  • « Ishiguro excelle à créer un univers, à instaurer des climats que l´on n´oublie pas. » Lire Le livre : Axl et Beatrice vivent un amour constant qui a résisté aux années. Ils décident de faire un voyage pour rejoindre leur fils, parti depuis longtemps. De nombreux obstacles se dressent sur leur chemin, parfois étranges, parfois terrifiants, et mettent leur amour à l´épreuve. Leur parcours est une métaphore de nos vies à tous. Dix ans après Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro revisite, dans Le Géant enfoui, les thèmes shakespeariens qui traversent son oeuvre : la mémoire et l´oubli, la confiance et la haine, la vengeance et la justice. L´histoire d´Axl et Beatrice, une allégorie du monde moderne, est d´ores et déjà un monument de la littérature.
    L´auteur : Kazuo Ishiguro, né à Nagasaki, est arrivé en Grande-Bretagne à l´âge de cinq ans. Décrit par le New York Times comme « un génie original et remarquable », il est l´auteur de sept romans : Lumière pâle sur les collines, Un artiste du monde flottant (Whitbread Award), Les Vestiges du jour (Booker Prize), L´Inconsolé, Quand nous étions orphelins, Auprès de moi toujours, Le Géant enfoui et un recueil de nouvelles : Nocturnes. Tous ses ouvrages sont traduits dans plus de quarante langues. En 1995, Kazuo Ishiguro a été décoré de l´Ordre de l´Empire britannique pour services rendus à la littérature et, en 1998, la France l´a fait chevalier de l´Ordre des Arts et des Lettres. Deux de ses livres ont été adaptés au cinéma : Les Vestiges du jour, avec Emma Thompson et Anthony Hopkins, et, plus récemment, Auprès de moi toujours, avec Carey Mulligan et Keira Knightley. Les droits cinématographiques de son dernier roman, Le Géant enfoui, ont été vendus à Hollywood. Kazuo Ishiguro vit à Londres avec son épouse.

  • « Élégant et émouvant : une remise en question des idées reçues sur la famille. » The New Yorker Le livre : À quarante ans passés, Kit est un bon père de famille. Pourtant, lui n´a jamais connu l´identité de son père, que sa mère a toujours refusé de révéler. Après avoir perdu son emploi, il est plongé dans l´inertie la plus totale. Sa femme, lasse de cette situation, le convainc que s´il veut se construire un futur, il est temps qu´il fasse la lumière sur ses origines. S´ensuit une quête d´identité, la rencontre avec une famille si longtemps étrangère, mais aussi avec Fenno McLeod, libraire gay new-yorkais, qui l´aidera à lever le voile sur ce père absent. Kit retracera l´histoire de ses parents, sa propre histoire, jusqu´à cette fameuse nuit où brillaient les lucioles.
    L´auteur : Julia Glass est l´auteur de quatre romans, Jours de juin, Refaire le monde, Louisa et Clem et Les Joies éphémères de Percy Darling, qui ont tous été des best-sellers du New York Times. Elle s´est vu décerner plusieurs prix pour ses romans et ses nouvelles, dont le John Gardner Award pour Louisa et Clem, trois Nelson Algren Awards et le Tobias Wolff Award. Dans La Nuit des lucioles, Julia Glass revisite des personnages de Jours de juin, qui a obtenu le prestigieux prix américain du National Book Award.

  • Dakota du Sud, États-Unis. Deux cousins amérindiens, Rick Overlooking Horse et You Choose Watson, liés par le sang et la terre, se retrouvent pourtant en conflit. Lorsque la colère gronde à cause des injustices infligées de tous temps au peuple lakota par le gouvernement fédéral et provoque des divisions tribales et des luttes intestines, les cousins prennent des directions opposées. Rick choisit la voie de la paix ; You Choose, la violence.
     
    Les années passent, et alors que You Choose purge sa peine en prison, Rick se retrouve à élever deux bébés jumeaux, orphelins de naissance, dans sa prairie. Les nourrissons deviennent des adolescents, puis des jeunes adultes, et Rick les immerge dans leur culture ancestrale, racontant des histoires terribles et merveilleuses sur la création du monde. Il affirme que leur place dans l'univers est l'oeuvre de leurs aïeux et de leurs descendants. Mais quand You Choose revient dans la réserve après trois décennies derrière les barreaux, sa rage est intacte et bouleverse à jamais la vie de Rick et des garçons.
     
    En attendant le printemps est un récit magistral qui englobe des générations entières et des espaces géographiques gigantesques. Alexandra Fuller évoque avec poésie, esprit et sagesse le destin des amérindiens dans l'Amérique d'aujourd'hui et les liens qui nous unissent tous.

  • « Une ode à l´Afrique : une sublime déclaration d´amour. » Elle Le livre : Petite fille, Bobo a appris à manier le fusil, à cuisiner un impala, à conduire un tracteur et à se garder des morsures de serpents. En 1972, elle s´installe avec sa famille en Rhodésie - l´actuel Zimbabwe - pays ravagé par la guerre civile, mais aussi terre de saveurs, de parfums et de sons qu´elle reconnaît intuitivement comme la sienne. Son enfance, ponctuée de déménagements successifs en Afrique australe, oscille au gré de tragédies historiques et intimes. Ce récit est un chant d´amour à une famille adorée, chaotique, souvent drôle, et à l´Afrique, terre des premiers émois, de l´initiation et de la découverte naturelle de l´autre. Alexandra Fuller ouvre ainsi une page d´histoire et sa malle aux souvenirs, souvent tendres, parfois durs, et toujours poignants. L´auteur : Alexandra Fuller, née en Angleterre, a grandi en Rhodésie (Zimbabwe) et en Zambie. Elle est l´auteur de quatre livres, traduits dans une dizaine de pays, et a signé de nombreux articles pour le Financial Times, New York Times Book Review, National Geographic, New Yorker Magazine, Vogue et Granta. Larmes de pierre : Une enfance africaine fête ses dix ans depuis sa première parution en France en 2002. Ce titre, encensé par la critique, a figuré parmi les livres de prédilection du New York Times, qui n´hésite pas à comparer l´auteur à Joseph Conrad, Karen Blixen, Doris Lessing et Nadine Gordimer. Alexandra Fuller vit aujourd´hui dans le Wyoming avec son mari et leurs trois enfants.

  • « Marina Lewycka fait partie, au même titre que Hanif Kureishi, de ces auteurs anglais qui ont une réflexion profondément humaine sur le déracinement... Sa finesse la préserve de nous donner aucune autre leçon que celles de l'humour et de l'amour. » Elle Berthold Sidebottom, acteur divorcé et au chômage (qui partage son anniversaire avec George Clooney), habite avec sa mère, Lily, et son perroquet, dans un HLM à Londres. Quand Lily meurt subitement, Bertie doit se battre pour garder l'appartement, considéré trop grand pour un seul occupant. Il décide alors d'adopter Inna, une vieille dame d'origine ukrainienne rencontrée à l'hôpital.Londres au XXIe siècle est un lieu riche de langues - que ce soit l'ukrainien, le russe, le swahili ou le jargon managérial de gestionnaires de logement social. Un lieu où les maris désertent les foyers et où les conseillers municipaux sacrifient des cerisaies sur l'autel de nouvelles constructions. Un lieu où la vie, l'amour et la mort côtoient les aléas du monde actuel quand on ne s'appelle pas George Clooney. Traduit de l'anglais par Sabine Porte

  • « Un grand talent ! » Le Monde Le livre : De la Zambie au Wyoming, de la ferme africaine de ses parents aux paysages de l´Ouest américain, Alexandra Fuller revient sur ses vingt années de mariage, alors qu´elles touchent à leur fin. Elle décrit, avec poésie et humour, son déracinement et sa quête d´identité. Elle médite sur la place de l´écriture, qui lui a permis de tenir au fil des tragédies, et de chasser la solitude. Elle trouve refuge auprès de son père, un homme indépendant et courageux. Vivant sans regrets, il se contente toujours du minimum, même après avoir perdu plus que quiconque. Grâce à ses conseils, l´auteur trouve la force de se reconstruire et de « partir avant les pluies ».
    L´auteur : Alexandra Fuller, née en Angleterre, a grandi en Rhodésie (Zimbabwe) et en Zambie. Elle est l´auteur de cinq livres, traduits dans une dizaine de pays, et a signé de nombreux articles pour The New Yorker, Granta, New York Times Book Review, Financial Times, Vogue et National Geographic. Ses deux volumes de mémoires, Larmes de pierre et L´Arbre de l´oubli ont figuré parmi les meilleurs livres de l´année du New York Times, qui compare l´auteur à Karen Blixen, Doris Lessing et Nadine Gordimer. Son portrait du jeune roughneck qui travaillait sur des forages pétroliers du Wyoming, Une vie de cowboy, a valu à Alexandra Fuller d´être comparée à Kessel, Kerouac et Conrad par le Figaro Magazine. Elle a emménagé dans le Wyoming en 1994 et est mère de trois enfants.

  • « Une geste familiale fascinante de burlesque et d´exotisme. » Lire Le livre : Née sur l'île écossaise de Skye, la mère d´Alexandra Fuller, mieux connue sous le nom de « Nicola Fuller d´Afrique centrale », a grandi au Kenya dans les années cinquante, avant d´épouser un Anglais fringant. Ils s´installent dans leur propre ferme, d´abord au Kenya, puis en Rhodésie - l´actuel Zimbabwe -, où l´auteur et sa soeur ont passé leur enfance, et, pour finir, en Zambie. Nicola, personnage fantasque et excessif, à la fois drôle et écorché, reste inébranlable dans le maintien de ses valeurs familiales, la fierté de son sang écossais, et sa passion pour la terre et les animaux. Le parcours de la famille Fuller, déterminée à rester en Afrique malgré la guerre civile, alterne entre folie, loyauté et pardon. C´est sous leur « arbre de l´oubli » qu´ils trouveront la sérénité.
    L´auteur : Alexandra Fuller, née en Angleterre, a grandi en Rhodésie (Zimbabwe) et en Zambie. Elle est l´auteur de cinq livres, traduits dans une dizaine de pays, et a signé de nombreux articles pour The New Yorker, Granta, New York Times Book Review, Financial Times, Vogue et National Geographic. Ses deux volumes de mémoires, Larmes de pierre et L´Arbre de l´oubli ont figuré parmi les meilleurs livres de l´année du New York Times, qui compare l´auteur à Karen Blixen, Doris Lessing et Nadine Gordimer. Son portrait du jeune roughneck qui travaillait sur des forages pétroliers du Wyoming, Une vie de cowboy, a valu à Alexandra Fuller d´être comparée à Kessel, Kerouac et Conrad par le Figaro Magazine. Elle a emménagé dans le Wyoming en 1994 et est mère de trois enfants.

  • «  On a rarement vu un sujet aussi sérieux traité de façon aussi réjouissante.  » The Economist Sous prétexte de vouloir rendre officiel leur amour, Marcus et Doro, deux hippies vieillissants, veulent réunir leurs anciens camarades de la communauté dans laquelle ils ont vécu pendant vingt ans. Réunion qui amène les enfants, Oolie-Anna, Clara et Serge, à réévaluer l'idéal de leurs parents. Atteinte de trisomie, Oolie-Anna aimerait bien tenter l'amour libre, comme sa mère. Clara, l'institutrice, rêve de salles de bains impeccables, alors qu'elle s'occupe chaque jour d'enfants défavorisés qui sentent l'urine et la graisse. Serge a complètement rejeté l'utopie des hippies. Trader à la City, alors qu'il dit à ses parents qu'il termine une thèse de mathématiques, il prend de plus en plus de risques sur un marché financier instable. Malgré les différences de moralité et de valeurs entre les générations, c'est parti pour une réunion de traders, hippies et hamsters. Marina Lewycka est née à la fin de la guerre, de parents ukrainiens, dans un camp de réfugiés à Kiel, en Allemagne. Elle a grandi ensuite en Angleterre et vit à Sheffield. Son premier roman, Une brève histoire du tracteur en Ukraine, a été un best-seller international, lauréat du prix Bollinger de la comédie et sélectionné pour le prix Man Booker.

  • « Joanna Trollope s´empare de la jalousie avec délice et minutie, montrant comme elle peut mener loin, très loin, bien au-delà de quelques désaccords mineurs. »Le Monde Le livre :
    Chrissie a toujours su que Richie les aimait, elle et leurs trois filles, ainsi que leur maison de Highgate, et leur joyeuse existence rythmée par la musique. Mais pourquoi ne lui en a-t-il jamais donné la preuve en l´épousant, ce qui aurait rendu son existence parfaite ? Parce que c´est l´apanage de Margaret, avec qui il a eu un fils, Scott, quand il faisait ses débuts de musicien. Il ne les a jamais revus, et Chrissie aurait aimé continuer à ignorer leur existence. Mais à la mort de Richie, Scott et sa mère, qui figurent au testament, font leur réapparition. Pour Chrissie et ses filles, tout semble se fissurer irrémédiablement mais Amy, la cadette, est déterminée à surmonter ces désaccords mineurs.

    L´auteur :
    Joanna Trollope est l´auteur de quinze romans contemporains encensés par la critique. Tous ont figuré sur les listes de best-sellers. Elle a été décorée de l´ordre de l´Empire britannique (OBE) en 1996. En plus de sa propre association caritative, le Joanna Trollope Trust, elle défend de nombreuses causes qui lui tiennent à coeur, comme la recherche contre le cancer, les droits des non-voyants et ceux des enfants en difficulté. Joanna Trollope vit à Londres. Lors de sa publication en France en 2012, Désaccords mineurs a été qualifié de « peinture à la fois tendre et implacable de la middle class anglaise » par Le Figaro et loué pour son « analyse fine des relations » par Version Femina.

  • « L'Afrique d'Alexandra Fuller est âpre mais aussi sublime et captivante. » Elle Le livre : Dans la ferme de ses parents, sur les rives humides d´un fleuve africain, Alexandra Fuller a fait la connaissance de « K. ». K. a combattu dans un commando d´infanterie dont les membres étaient tous blancs, il la fascine. Elle, qui a grandi pendant la guerre d´indépendance du Zimbabwe, espère, à son contact, trouver la réponse aux questions qu´elle se pose sur sa propre histoire. Tous deux décident de voyager à travers les terres empreintes des cicatrices de la guerre, et K. accepte de partager ses démons avec la jeune femme. Or ses démons sont légion, car la guerre de K. était brutale, marquée par la lutte raciale, les batailles de jungle et la torture : K. a du sang sur les mains. L´Afrique au coeur est un récit forgé sur l´amour et la haine, la guerre et la survie.
    L´auteur : Alexandra Fuller, née en Angleterre, a grandi en Rhodésie (Zimbabwe) et en Zambie. Elle est l´auteur de cinq livres, traduits dans une dizaine de pays, et a signé de nombreux articles pour The New Yorker, Granta, New York Times Book Review, Financial Times, Vogue et National Geographic. Ses deux volumes de mémoires, Larmes de pierre et L´Arbre de l´oubli ont figuré parmi les meilleurs livres de l´année du New York Times, qui compare l´auteur à Karen Blixen, Doris Lessing et Nadine Gordimer. Son portrait du jeune roughneck qui travaillait sur des forages pétroliers du Wyoming, Une vie de cowboy, a valu à Alexandra Fuller d´être comparée à Kessel, Kerouac et Conrad par le Figaro Magazine. Elle a emménagé dans le Wyoming en 1994 et est mère de trois enfants.

  • « Jennifer McVeigh conjugue avec talent raison et sentiments dans l´Afrique du Sud de la fin du XIXe siècle : un plaisir qui ne se boude pas ! » Elle Le livre : Frances, une jeune bourgeoise soudain privée de ses biens, abandonne Londres pour l´Afrique du Sud à la fin du xixe siècle. Elle a accepté d´épouser Edwin Matthews, un médecin idéaliste qu´elle connaît à peine. Dans le paquebot qui la conduit au Cap, elle s´éprend de l´ambitieux William Westbrook et s´imagine qu´elle pourrait retrouver avec lui ses privilèges. D´une ferme perdue au coeur du veld à la capitale minière de Kimberley, où courent des rumeurs d´une épidémie de variole, elle découvre la rude existence des colons et comment, dans les mines de diamant, des fortunes se font au prix de la vie humaine. Au coeur de cette Afrique cruelle et fascinante, Frances devra faire un choix entre devoir et passion.L´auteur : Jennifer McVeigh est diplômée de l´université d´Oxford en littérature anglaise. Elle a travaillé dans l´édition, pour le cinéma, la télévision et la radio, avant de se consacrer entièrement à l´écriture. Elle a parcouru, hors des sentiers battus, l´Afrique de l´Est et du Sud. La Route du Cap, son premier roman, est publié dans six pays. Elle vit à Londres avec son mari et leur fille.

  • « Drôle et émouvant ! » Le Monde des Livres Le livre : Dans une ancienne ferme, près de Boston, Percy Darling, soixante-dix ans, coule ses journées de retraité à lire, à regarder de vieux films et à nager dans son étang en tenue d´Adam. Vieil ours, il n´apprécie que les visites de Robert, son cher petit-fils étudiant en médecine. Or cette paisible routine est compromise lorsqu´il permet à une école maternelle d´occuper sa grange. À mesure qu´élèves, parents et professeurs assiègent son refuge, il remet en question la vie solitaire qu´il mène depuis la mort de sa femme, trente ans plus tôt. Et quand il laisse se faire les rencontres, il lui devient impossible de rester à l´écart de la vie, de ses deux filles, de ses amis, ni même, à sa grande surprise, des joies éphémères de l´amour. L´auteur : Julia Glass est l´auteur de quatre romans, Jours de juin, Refaire le monde, Louisa et Clem et Les Joies éphémères de Percy Darling, qui ont tous été des best-sellers du New York Times. Elle s´est vu décerner plusieurs prix pour ses romans et ses nouvelles, dont le John Gardner Award pour Louisa et Clem, trois Nelson Algren Awards et le Tobias Wolff Award. Dans son dernier roman, La Nuit des lucioles, Julia Glass revisite des personnages de Jours de juin, qui a obtenu le prestigieux prix américain du National Book Award.

  • « Ce roman, à l'humour so british, trépidant comme un film de série, est une joyeuse pépite. » Le Monde des Livres Georgie a le moral en berne  : son mari vient de la quitter et elle a pris du retard pour rendre ses articles à la revue Les Adhésifs dans le monde moderne. Mais quand elle rencontre Mrs Shapiro, une vieille émigrée juive excentrique qui fourrage dans sa benne à ordures, une solide amitié se noue. Peu après, Mrs Shapiro est admise à l'hôpital et Georgie, attachée à sa nouvelle amie, prend en charge sa grande bâtisse en ruine. Flanquée de sept chats malodorants, de trois artisans incompétents et de deux agents immobiliers véreux, elle découvre le passé de Mrs Shapiro et de sa maison. Elle se rend compte combien les êtres humains sont soumis aux lois chimiques de l'adhésion, et combien ils sont accrochés les uns aux autres par des liens qui se tissent tout au long de la vie. Marina Lewycka est née à la fin de la guerre, de parents ukrainiens, dans un camp de réfugiés à Kiel, en Allemagne. Elle a grandi ensuite en Angleterre et vit à Sheffield. Son premier roman, Une brève histoire du tracteur en Ukraine, a été un best-seller international, lauréat du prix Bollinger de la comédie et sélectionné pour le prix Man Booker.

  • « Un portrait exubérant de sénilité, de luxure et d'avidité... un petit bijou ! » The Economist Quand leur père Nikolaï, veuf depuis peu, leur annonce qu'il compte se remarier avec Valentina, Vera et Nadezhda comprennent qu'il va leur falloir oublier leurs vieilles rivalités pour voler à son secours. Car Valentina a cinquante ans de moins que lui, des ogives nucléaires en guise de poitrine, et un certain penchant pour les plats surgelés ! Mais surtout, elle est prête à tout pour assouvir sa quête du luxe à l'occidentale. Tandis que Nikolaï poursuit tant bien que mal son chef-d'oeuvre - une grande histoire du tracteur et de son rôle dans le progrès de l'humanité - les deux soeurs passent à l'action. Commence alors une bataille épique pour déloger l'intruse aux dessous de satin vert, sur fond de secrets de famille. Marina Lewycka est née à la fin de la guerre, de parents ukrainiens, dans un camp de réfugiés à Kiel, en Allemagne. Elle a grandi ensuite en Angleterre et vit à Sheffield. Son premier roman, Une brève histoire du tracteur en Ukraine, a été un best-seller international, lauréat du prix Bollinger de la comédie et sélectionné pour le prix Man Booker.

  • « Un ultime roman hypnotique, sur l'infinie capacité de l'humanité à se guérir et se réinventer. »  The Financial Times Le livre :  Un demi-siècle après la libération des camps d'extermination, une centaine de personnes se rassemblent à Auschwitz pour prier et méditer. Le soir, dans les bâtiments où vivaient les officiers nazis, chacun apporte son témoignage. Mais entre les participants de nationalités, de confessions et de sensibilités variées, rancoeurs et préjugés refont surface, donnant lieu à des situations absurdes. Clements Olin, un universitaire américain non-juif d'origine polonaise, présent en tant qu'observateur, s'interroge, lui, sur l'utilité de ce pèlerinage pour comprendre l'indicible. En proie à des émotions d'une grande intensité, Olin est contraint de témoigner à son tour de sa propre histoire, qui n'a rien d'un voyage au paradis.                                L'auteur :  Peter Matthiessen est, à ce jour, le seul auteur américain à avoir obtenu le National Book Award à la fois pour un texte de non-fiction et pour un texte de fiction : il fut primé, en 1979 et en 1980, pour le récit Le Léopard des neiges (Gallimard) et, en 2008, pour le roman Shadow Country. Il a été le cofondateur de la célèbre revue littéraire américaine The Paris Review. Naturaliste, explorateur et militant de renommée mondiale pour la cause animale et celle des indiens d'Amérique, il a longtemps vécu à Long Island, où il était devenu moine bouddhiste. Son ultime roman, Au paradis, best-seller du New York Times, est paru trois jours après son décès, le 5 avril 2014. Matthiessen s'y penche, avec un sens de l'ironie qui lui est propre, sur la question du Mal.

  • « Une justesse de ton qui fait mouche ! » Avantages Le livre : Rachel s´est toujours consacrée avec énergie et dévouement à ses trois fils, Edward, Ralph et Luke. Ils sont maintenant adultes et mariés, mais elle régente encore leur vie et essaie de les réunir à la moindre occasion. Cette unité se fissure lorsqu´une crise éclate dans le mariage de Ralph. Tous les membres de la famille sont amenés à s´interroger sur les liens qui les unissent. Les belles-filles veulent consolider leurs couples et définir les relations familiales à leur manière. Rachel réagit vivement à ce transfert de pouvoir pourtant inévitable. Elle devra se résigner à de profonds changements pour se réconcilier avec les femmes de ses fils. L´auteur : Joanna Trollope est l´auteur de dix-huit romans contemporains encensés par la critique. Tous ont figuré sur les listes de best-sellers. Elle a été décorée de l´Ordre de l´Empire britannique (OBE) en 1996. En plus de sa propre association caritative, le Joanna Trollope Trust, elle défend de nombreuses causes qui lui tiennent à coeur, comme la recherche contre le cancer, les droits des non-voyants et ceux des enfants en difficulté. Joanna Trollope vit à Londres.

  • « Fine et sensible : d´une rare justesse sur les liens plus ou moins invisibles de la famille. » Madame Figaro Le livre : Louisa et Clement sont rivales, amies et soeurs. Toutes deux ambitieuses et exigeantes - Louisa, l´aînée, dans sa passion pour l´art, Clem, la cadette, dans son amour pour la nature -, elles ont une relation compliquée. Louisa rêve d´un mariage stable à New York, tandis que Clem, la rebelle, la préférée selon sa soeur, reste fidèle à son travail dans les montagnes Rocheuses mais infidèle aux hommes qui tombent sous son charme. Bien que la vie les éloigne, les deux soeurs vont peu à peu se rapprocher au gré des aléas de l´existence. Malgré les jalousies, les disputes et les larmes, Louisa et Clem ne peuvent échapper à l´amour inconditionnel qui les lie. L´auteur : Julia Glass est l´auteur de quatre romans, Jours de juin, Refaire le monde, Louisa et Clem et Les Joies éphémères de Percy Darling, qui ont tous été des best-sellers du New York Times. Elle s´est vu décerner plusieurs prix pour ses romans et ses nouvelles, dont le John Gardner Award pour Louisa et Clem, trois Nelson Algren Awards et le Tobias Wolff Award. Dans son dernier roman, La Nuit des lucioles, Julia Glass revisite des personnages de Jours de juin, qui a obtenu le prestigieux prix américain du National Book Award.

  • "« Alexander McCall Smith se plonge dans la philosophie la plus échevelée avec les aventures d'Isabel Dalhousie. » Lire Le livre : Dans une ville aux abords d'Édimbourg, un garçon fait le récit détaillé d'une vie qui n'est pas la sienne. Il décrit parfaitement une île sur la côte écossaise, qu'il ne peut absolument pas connaître, et la maison qui s'y trouve, dans laquelle il prétend avoir vécu. Quand la mère du garçon demande son aide à Isabel Dalhousie, cette dernière sent qu'il est de son devoir de tirer cette affaire au clair. Mais la découverte de la maison ne fait qu'engendrer de nouvelles interrogations. Par ailleurs, Isabel s'inquiète pour sa nièce, Cat, engagée dans une relation avec un homme qui ressemble étonnamment à son propre mari, Jamie. Pour Isabel et ses proches, les voies du bonheur sont imprévisibles. L'auteur : Alexander McCall Smith est internationalement connu pour avoir créé le personnage de la première femme détective du Botswana, Mma Precious Ramotswe. Ressortissant britannique né au Zimbabwe, il a été professeur de droit appliqué à la médecine et membre du Comité international de bioéthique à l'Unesco avant de se consacrer à la littérature. Alexander McCall Smith a reçu de nombreux prix et a été nommé meilleur auteur de l'année par les British Book Awards en 2004. En 2007, il a reçu le titre de commandeur de l'Empire britannique (CBE) pour services rendus à la littérature. Quand il n'écrit pas, il fait partie de l'Orchestre épouvantable. Ses romans sont traduits dans quarante-cinq langues. Il vit aujourd'hui à Édimbourg, en Écosse."

  • « Un piège enchanté qui vous fait perdre jusqu´à la notion du temps. » Télérama Le livre : Jours de juin est construit à la façon d´un triptyque où se succèdent trois étés dans la vie des McLeod. À la mort de sa femme, Paul entreprend un voyage en Grèce. Là-bas, il s´éprend d´une jeune artiste peintre. Son fils aîné, Fenno, a fui l´Écosse pour New York où il tient une librairie. Là, il noue une amitié particulière avec son voisin, Mal, flamboyant critique musical atteint du sida. La perte douloureuse qui s´ensuivra transformera la vie de Fenno. Jours de juin tisse sa trame entre le passé et le présent, soulignant la fragilité des personnages, leurs moments de grâce et leur quête d´un ailleurs où ils espèrent échapper aux pièges de l´existence et à la solitude. L´auteur : Julia Glass est l´auteur de quatre romans, Jours de juin, Refaire le monde, Louisa et Clem et Les Joies éphémères de Percy Darling, qui ont tous été des best-sellers du New York Times. Elle s´est vu décerner plusieurs prix pour ses romans et ses nouvelles, dont le John Gardner Award pour Louisa et Clem, trois Nelson Algren Awards et le Tobias Wolff Award. Dans son dernier roman, La Nuit des lucioles, Julia Glass revisite des personnages de Jours de juin, qui a obtenu le prestigieux prix américain du National Book Award.

  • « Cauchemar d´une mère, suspense émotionnel : un roman méticuleux, sincère et fort ! » L´Express Le livre : Ben, âgé de trois ans, a disparu. Trop vite, la police confirme l´inacceptable à sa mère, Beth Cappadora : les recherches seront vaines. S´ensuivent alors de sombres années où chacun des membres de la famille voit sa vie transformée par ce terrible drame : Beth s´est réfugiée dans la brume des tranquillisants et Pat, son mari, dans le travail. Le plus préoccupant reste Vincent, l´aîné de leurs enfants, qui s´enfonce dans la petite délinquance. Neuf années se sont écoulées et aujourd´hui tout le monde fait semblant de vivre. Mais un évènement incroyable se produit : un adolescent sonne à la porte, Beth lui ouvre. Il ressemble tant à Ben qu´elle ne peut s´empêcher de reprendre espoir.
    L´auteur : Jacquelyn Mitchard est journaliste (deux fois nominée pour le prix Pulitzer du journalisme) et auteur de best-sellers internationaux. Aussi profond que l´océan, Tant de choses à vous dire, Douze fois chéri et Un été pas comme les autres font partie de ces succès littéraires, traduits dans plus de quinze pays, tout comme ses nombreux essais et romans pour la jeunesse. Aussi profond que l´océan, écrit suite au décès de son premier mari, est un best-seller mondial vendu à plus de cinq millions d´exemplaires, qui est resté pendant trois mois en tête de la liste des best-sellers du New York Times. Il a été adapté au cinéma avec Michelle Pfeiffer et Whoopi Goldberg dans les rôles principaux. Jacquelyn Mitchard vit actuellement au cap Cod, sur la côte est des États-Unis avec son mari et leurs neuf enfants.

  • Découvrez l'univers de l'enquêtrice philosophe Isabel Dalhousie, avec cette nouvelle inédite exclusivement disponible en ebook ! Le livre :  L'été d'Isabel Dalhousie se déroule paisiblement à Édimbourg, entre son travail à la Revue d'éthique appliquée et le temps consacré à son mari Jamie et leur petit Charlie. Mais une innocente rencontre au café avec une toute nouvelle connaissance, le philosophe George MacLeod, va venir troubler ce quotidien serein et mettre sa réputation en danger. Animée de son amour inépuisable pour la vérité, Isabel bouscule les apparences et découvre qu'un simple café réserve bien des surprises.                      L'auteur :  Alexander McCall Smith est internationalement connu pour avoir créé le personnage de la première femme détective du Botswana, Mma Precious Ramotswe. Ressortissant britannique né au Zimbabwe, il a été professeur de droit appliqué à la médecine et membre du Comité international de bioéthique à l'Unesco avant de se consacrer à la littérature. Alexander McCall Smith a reçu de nombreux prix et a été nommé meilleur auteur de l'année par les British Book Awards en 2004. En 2007, il a reçu le titre de commandeur de l'Empire britannique (CBE) pour services rendus à la littérature. Quand il n'écrit pas, il fait partie de l'Orchestre épouvantable. Ses romans sont traduits dans quarante-cinq langues. Il vit aujourd'hui à Édimbourg, en Écosse.

  • "« Un bijou d'humour et de littérature, savoureux comme un bonbon anglais ! » Madame Figaro Le livre : Lorsqu'un tableau de Nicolas Poussin est volé à un riche propriétaire foncier, celui-ci demande à Isabel Dalhousie, philosophe et directrice de la Revue d'éthique appliquée à Édimbourg, de l'aider. Elle y consent, malgré les protestations de son mari Jamie. Tout en enquêtant sur le vol de l'oeuvre d'art, elle doit faire face aux problèmes de tous les jours. Elle se demande si elle devrait encourager son fils Charlie, chez qui se manifestent les premiers signes d'un génie mathématique, mais elle hésite à aider son ami Eddie, confronté à des problèmes d'amour et de santé. Cet été encore, malgré ses doutes et les changements qui se produisent dans sa vie, Isabel parvient à tenir ses promesses. L'auteur : Alexander McCall Smith est internationalement connu pour avoir créé le personnage de la première femme détective du Botswana, Mma Precious Ramotswe. Ressortissant britannique né au Zimbabwe, il a été professeur de droit appliqué à la médecine et membre du Comité international de bioéthique à l'Unesco avant de se consacrer à la littérature. Alexander McCall Smith a reçu de nombreux prix et a été nommé meilleur auteur de l'année par les British Book Awards en 2004. En 2007, il a reçu le titre de commandeur de l'Empire britannique (CBE) pour services rendus à la littérature. Quand il n'écrit pas, il fait partie de l'Orchestre épouvantable. Ses romans sont traduits dans quarante-cinq langues. Il vit aujourd'hui à Édimbourg, en Écosse."

  • « Un troublant tourbillon émotionnel. » Elle Le livre : Lizzie et Frances sont jumelles, à la fois identiques et complémentaires : l´une est mariée, mère de famille et comblée, l´autre est célibataire, introvertie et très investie dans son travail. Si cet étrange équilibre a toujours contenté Lizzie, la soeur chanceuse, il est menacé le jour où Frances rencontre un homme, un Espagnol enjoué au coeur tendre. Avec lui, elle s´épanouit enfin et connaît à son tour l´exaltation d´une ardeur nouvelle. Mais alors que Lizzie, dont l´existence idyllique prend l´eau, devrait se réjouir pour elle, celle-ci ne voit que le négatif : Luis est plus âgé, marié, et surtout, elle n´envisage pas le bonheur de sa soeur loin d´elle en Espagne. Pour Frances en revanche, il semble à portée de main. Il ne lui reste plus qu´une petite faveur à obtenir de son bel amant espagnol... L´auteur : Joanna Trollope est l´auteur de quinze best-sellers contemporains encensés par la critique, dont La femme du pasteur, Une famille, La deuxième lune de miel, et plus récemment, Les vendredis d´Eleanor. Elle a été décorée de l´ordre de l´Empire britannique (OBE) en 1996. Outre sa propre association caritative, la Joanna Trollope Trust, elle défend de nombreuses causes qui lui tiennent à coeur, comme la recherche contre le cancer, les droits des non-voyants et ceux des enfants en difficulté. Joanna Trollope vit à Londres. Un amant espagnol est son oeuvre la plus célèbre et a précédemment été publiée en France en 1994. Son dernier roman, Désaccords mineurs, paraît simultanément aux Éditions des Deux Terres.

  • « Le maître du thriller délirant et grinçant ! » L´Express Le livre : Ex-flic retiré dans sa case sur pilotis au large de Miami, Mick Stranahan a connu une existence mouvementée, quoique fort simple à résumer : cinq cadavres à son actif, cinq divorces à son passif. Aujourd´hui, il n´aspire plus qu´à couler des jours paisibles en compagnie de son barracuda. Quelqu´un, en revanche, semble avoir d´autres plans pour lui, si l´on en croit l´intrusion d´un homme armé dans sa cahute. Sans compter la fâcheuse tendance qu´a Chimio, ce colosse au visage grêlé, à vouloir contrarier sa sérénité. Reste à savoir quel cerveau commandite ces incessantes attaques manquées. La liste des ennemis de Stranahan est longue, à commencer par un certain chirurgien plastique dont les oeuvres ne semblent pas franchement cousues main... L´auteur : Carl Hiaasen est né en Floride, où il vit toujours avec sa famille. Depuis 1985, il tient une rubrique dans le Miami Herald, et a également écrit pour les magazines Time, Life et Esquire. Ses romans, notamment Strip-Tease, L´arme du crocodile ou Queue de poisson, connaissent un succès mondial et ont été traduits dans trente-quatre langues. Ses romans pour enfants tels que Chouette et Panthère, publiés aux éditions Gallimard Jeunesse, sont aussi des best-sellers et lui ont valu plusieurs prix. Le London Observer l´a qualifié de « meilleur auteur satirique d´Amérique », tandis que le New York Times le compare à Woody Allen. Cousu main a été publié pour la première fois en France en 1991. Ce titre a valu à Hiaasen d´être acclamé par Tony Hillerman qui voit en lui « le Mark Twain du suspense ».

empty