Yishaï Sarid

  • Un historien israélien, spécialiste des processus d'extermination pendant la Shoah, devient guide des camps de la mort, accompagnant des groupes de lycéens dans leurs visites imposées au cours de « voyages de la mémoire ». Cette expérience, doublée de sollicitations diverses autour des différentes formes que prend l'entretien officiel de cette inflammable mémoire, entame progressivement et profondément son rapport au monde et aux autres. Sur l'échec de la transmission de l'histoire, un corps à corps explosif avec des questionnements vertigineux, aussi intimes que politiques.

  • Dans le but de stopper une nouvelle vague d'attentats suicides, un agent des services secrets israéliens spécialisé dans les interrogatoires musclés se voit confier une mission particulière : il doit attirer en terrain neutre le haut responsable d'un réseau terroriste. Son appât : le père de ce dernier, intellectuel et poète palestinien atteint d'un cancer en phase terminale. Un captivant roman d'espionnage décrit par la presse comme une opération à cur ouvert sur la société israélienne. Sans anesthésie et sans concession.

  • Un jeune avocat qui effectue sa période de réserve doit examiner une plainte pour viol, déposée par une jeune soldate religieuse pratiquante, à l'encontre d'un jeune et brillant officier à la carrière sans tache... Des bunkers de la frontière libanaise à l'effervescence de Tel-Aviv, Yishaï Sarid brosse un portrait nuancé de la réalité israélienne et brouille les pistes de l'enquête pour ouvrir celles de la réflexion. Par l'auteur du Poète de Gaza.

  • C'est un avenir au goût de retour en arrière. Le peuple d'Israël revient au Livre au pied de la lettre et court à sa perte. À travers le récit du fils infirme d'un roi, sourd aux avertissements d'un ange qu'il prend pour le Diable, se joue l'éternel combat de la foi en Dieu et de la confiance en l'homme. Dans une fiction d'anticipation biblique, l'auteur du Poète de Gaza imagine la reconstruction d'un troisième temple à Jérusalem, pour mieux en prophétiser la destruction. Entre charge politique et démonstration par l'absurde, un précipité d'inquiétude lu comme une bande-annonce plausible en Israël. Lauréat du Bernstein 2016

  • La belle de Jérusalem Nouv.

    Une malédiction semble avoir atteint la famille Ermoza : aucun des hommes ne se marie avec la femme qu'il aime. Même David, le mari de Luna, la « Belle de Jérusalem » que toute la ville courtise, ne peut en réalité oublier son amour perdu.
    Quand la tragédie frappe, Gabriela, la fille de Luna, découvre les secrets et mensonges qui lient les femmes de sa famille depuis plusieurs générations.
    Sur fond de bouleversements historiques, de la gouvernance turque à la création de l'État d'Israël, l'histoire de femmes qui font preuve de résilience face à un destin souvent déchirant.
    Sarit Yishai-Levi est une journaliste et autrice israélienne. Avant de se tourner vers le journalisme, elle était actrice de théâtre et de cinéma pendant plusieurs années.
    Son premier roman, La Belle de Jérusalem, un best-seller en Israël, a reçu les prix Or et Platinium de la Publishers Association (2014) et le prix Steimatzky du meilleur livre de l'année (2014). Il est en cours d'adaptation au cinéma.

empty