Christophe Migeon

  • Les incroyables aventures d'un scientifique du Grand Siècle. Un beau jour de mars 1760, un jeune astronome de l'Académie des Sciences, avide d'étoiles et de gloire, embarque pour les Indes. Sa mission : observer le passage de Vénus devant le Soleil afin d'estimer avec précision la distance de la Terre au Soleil. Mais rien ne se passe comme prévu. L'escapade va durer onze ans, six mois et treize jours et se transformer en un véritable roman picaresque.
    La très véridique et très édifiante histoire de Guillaume Joseph Hyacinthe Jean-Baptiste Le Gentil de la Galaisière nous conduit de Coutances à Paris, de l'île Bourbon aux Indes, en passant par Madagascar et les Philippines. Malmené par les aléas de la météo et les fièvres tropicales, soupçonné d'espionnage, victime de naufrages à répétition, tenu pour mort à son retour en France, notre héros va connaître une suite de mésaventures aussi longue que son patronyme.
    Dans cette biographie précise et documentée, Christophe Migeon retrace la vie d'un poissard magnifique, un aventurier qui, esquinté par le destin, sut se remettre d'aplomb. L'auteur conte par la même occasion l'histoire scientifique du Grand Siècle, une époque où la coopération des savants prévalait sur les conflits mondiaux et où l'on parlait azimut ou parallaxe dans les salons de ces dames

  • La biographie du dernier grand explorateur du XXe siècle. Inspirateur d'Hugo Pratt et de James Bond, Wilfred Thesiger vécut à la marge, une vie libre et frondeuse.
    Né à Addis Abeba en 1910, Wilfred Thesiger rejoint l'Angleterre à l'âge de 10 ans pour étudier avec la haute société britannique à Eton puis Oxford. Mais l'Europe lui déplait et à la première occasion (le couronnement de Sélassié en l'occurrence) il repart en Afrique. Il a alors 24 ans et entame une vie d'aventurier des déserts, proche des peuples nomades.
    Pendant dix mois, il peut porter la djellaba, boire un cocktail d'eau saumâtre et de pisse de chameau, grignoter une poignée de dattes véreuses, abattre un lion pour rendre service... Et réintégrer, l'espace de quelques semaines, son costume de gentleman à melon et parapluie, capable de se tordre le nez au-dessus d'une tasse d'Earl Grey trop infusée.
    Wilfred Thesiger est un caméléon, à l'aise dans tous les mondes. Mais il ne faut pas s'y tromper : les paysages ne l'intéressent guère. Ce sont les hommes qui l'aiguillonnent. Fiers bédouins du désert, guerriers soudanais nus comme des vers, pasteurs abyssins en peaux de bêtes, imprévisibles nomades afghans, Arabes amphibies de Mésopotamie... C'est à eux qu'il a consacré sa vie, explorant les terres interdites de l'Afrique et de l'Asie, pour sauver de l'oubli le monde barbare et splendide des nomades qu'il admire tant.
    Thesiger fut le " dernier explorateur du xxe siècle ". Sa vie d'aventure le rend admirable. Et admirer Thesiger, c'est admirer le monde.

empty